De Band of Brothers à Terra Nova, retour sur une décennie qui réinventa les séries télé

Sur le canapé intergalactique, ce n’est pas un secret, le cinéma on adore ça.
Le problème c’est qu’un canapé, c’est dur à traîner dans un cinéma. Alors forcément, quand des séries comme Game of Thrones (Le trône de Fer), The Walking dead, ou encore Boardwalk Empire sont arrivées sur les écrans avec leurs thèmes et leurs esthétiques tout droit sortis du grand écran, et souvent avec des réalisateurs de renoms aux manettes (Frank Darabont, Martin Scorsese) on est comme des fous.

Pour vous parler correctement de ce vaste sujet, une petite mise en perspective historique des séries télévisées s’impose, en guise d’introduction.
Lire la suite

Le Chant des Sirènes – ORELSAN de Peter Pan à Homère

C’était mieux avant

Je n’ai jamais été véritablement fan de rap français, même si des albums comme Paris sous les bombes de NTM et L’école du micro d’argent de IAM avaient vraiment éveillé mon intérêt. Phrasés uniques, punchlines efficaces, des univers forts pour l’un et l’autre. C’était travaillé, il y avait du texte, et une subversion qui n’était pas omniprésente comme ce peut l’être aujourd’hui (la subversion est si présente dans les albums de rap qu’elle n’éveille qu’un intérêt poli, voire un amusement moqueur lors des clash entre rappeurs – je vous conseille cette vidéo – contenu explicite, gaffe avec les mômes ! – ça vaut son pesant de cacahuètes !).

 Un nouveau souffle ?

Ces derniers temps, quelques chansons de Médine (dont 17 octobre), m’avaient vraiment enthousiasmés. C’était la découverte d’un art consommé de conteur, qui donnait au rap un équivalent aux chansons à textes révérées par les générations précédentes.

A ce titre, je vous conseille vivement de vous procurer Table d’écoute.

Puis je découvrais Orelsan.
Lire la suite

Saga Alien: Chapitre I : Alien, le huitième passager- 1979- Ridley Scott

Cette année 2011 annonce la reprise d’un monument de la de la Science fiction d’horreur: The thing de John Carpenter , en Novembre plus précisemment .
D’ici 2012, Ridley Scott apportera à son propre chef d’œuvre de  1979 « Alien, le huitième passage ». Il s’intitulera Prometheus et sera en 3D.
Deux préquelles de deux tels monuments de la science fiction d’horreur, sur le canapé, vous imaginez bien qu’on en est tout retournés !
Lire la suite