Le Chat Potté – Puss in Boots Origins

Synopsis :

Attention, Le bandit latino au regard le plus craquant du monde revient !
Dans cette aventure, nous visitons son passé alors qu’il s’embarque dans une quête vers la légendaire oie aux œufs d’or de Jack et son haricot magique.
Accompagné de la ravissante et rusée Kitty Pattes de Velours et de Humpty Alexandre Dumpty (Mr l’œuf de Alice aux pays des merveilles, et cerveau de l’opération) il fera tout pour ramener cette oie au village de son enfance… à moins que le plan ne se déroule pas complètement sans accrocs…

J’ai plus de scénar, je te fait un Shrek en bois ?
Aprés ce titre d’une drôlitude extrême, je serais honnête dés le départ, j’avais chaussé mon M16 modèle Tony Montana prés à dézinguer ce film, tant la série des Shreks a fini en cacahuète.
Le premier Shrek avait été une grosse claque pour les fans d’animation. Un film aussi ouvertement anti-Disney qui fait exploser les oiseaux quand la princesse chante, qui se fout des files d’attentes et de la musique de Small World, avec en plus un chevalier pétomane, on en redemandait.
Chose faîte avec Shrek 2 et son Pinocchio en string qui on faillit me faire tomber de mon siége au cinéma.

"éh les gars, si on refaisait tout au début ? ça ferait un film cool non ?"... ben non!

Puis la machine à fric s’est mise en marche, nous servant un Shrek 3 mou du genou et un Shrek 4…comment dire…

Quand j’imagine une séance d’écriture du scénario de Shrek 4 , je vois des mecs à court d’idées autour d’une table à qui on a demandé un film. Jusqu’à ce que « Dédé les bonnes idées » se lèvent et crie :
« Je sais ! On a qu’à dire qu’on recommence tout à zéro les gars ! Rassemblez les anciennes idées qu’on a pas retenues pour les trois premiers films, on va les caser dans celui là ! ».Trop fort ce Dédé !

Alors ce spin off basé sur un héros de Shrek 2, ça avait plus l’air d’une manière désespérée de sortir quand même un Shrek cette année en évitant un Shrek 5 (ça se serait trop vu après qu’ils se foutaient de nous).
Donc le film commence, et je suis déjà prés à écrire des horreurs dessus…et puis là… je me marre comme un idiot.

Humour, action et casting : les recettes du succés
Le réalisateur Chris Miller avait participé aux dialogues des 2 premiers Shreks et réalisa le troisième. Et ceci n’est que supposition, mais à mon avis les meilleures idées étaient de lui.
Parce que ce Chat Potté reprend tous les ingrédients qui avaient fait la réussite des deux premiers Shrek..
On retrouve le détournement second degré et irrévérencieux des personnages empruntés aux contes pour enfants : Le chat botté évidemment, Humpty Dumpty, ou Jack et le haricot magique.

Quand humpty Dumpty se déguise en oeuf d'or, on est en pleine mise en abîme !

De même on a à nouveau un double niveau de lecture adultes/enfants, où entre deux pitreries qui raviront les bambins, se glissent des clins d’œil pour les parents du type :
– « Et cette herbe à chat ?
…C’est thérapeutique, j’ai un glaucome Mr l’agent! »
Déjà utilisé dans Shrek 2, mais toujours fendard.

La galerie des personnages secondaires qui faisait le piment de Shrek est là aussi bien renouvelée, et je vous recommande le passage où un prisonnier qui rappelle très fort le grand père narcoleptique des Simpsons tiens un discours d’une absurdité monty pythonesque à Potté.

Enfin l’action. Ce qui fit que Shrek était si convaincant c’était que ça dépotait et qu’on n’avait pas le temps de s’ennuyer. Et bien ce Chat potté aussi à la patate.
Flamenco façon «Livin’ la vida locca » de Shrek 2, batailles de griffes, d’épées, poursuites aériennes, pont qui s’écroule. C’est de la dynamite de chat. Certains diront peut être que le film est trop nerveux. Personnellement j’ai vraiment adhéré

.Mr Potté c’est évidemment Antonio Banderas. Comme lui Potté est espagnol, danse, se bat, et est le chérie de ses dames. Pas très étonnant que les scénaristes aient accouchés d’une histoire à mi chemin entre Desperado (pour le coté héros caliente, hors la loi malgré lui) et Zorro (pour le chapeau l’épée et la cape) dont Banderas était la star.
Desperado  dans lequel jouait aussi Salma Hayek, qui fait ici la voix de Kitty pattes de velours, mais tout ceci n’est qu’un hasard hein. Non ? Ha bon.

Un duo sexy de choc reformé dans une neuviéme vie... Boom baby !

Les deux acteurs nous livrent un show de séduction en forme de jeu de chat et de la souris (oui je suis hilarant !) et le duo fonctionne à merveille comme dans les films précités.
Je vous conseille donc vivement de le voir en V.O. pour avoir le coté hispanique mordant de ces deux là.

Comme si ça ne suffisait pas, Chris Miller fait de ce film un western .

Toute ressemblance avec l'affiche d'Impitoyable serait purement volontaire...et ultra cool !

Gros plans sur les personnages dans des rues désertes, poursuite de diligence, héros abandonné dans le désert filmé depuis le ciel avec des vautours, on a souvent une pensée pour Clint et Sergio.

Mais vous arretez de voir des westerns partout ?!. La ressemblance avec Il était une fois dans l'ouest est un hasard on vous dit !

Miller nous fait même à plusieurs reprises le coup du split-screen tant à la mode dans le cinéma des années 70 (écran séparé en plusieurs partie où l’action est montré simultanément sous différents angles).

Et le chat devint Potté
L’ultime bonne idée du film c’est d’en faire plus qu’un simple spin off.
Miller aime le cinéma autant que nous et s’offre un spin off qui est en fait un reboot d’une licence qui n’existe même pas encore.

Très dans l’air du temps, ce type de concept de retour aux origines d’un héros déjà connu nous a donné Superman returns, Batman begins, Wolverine, X men First class, et bientôt The Amazing Spiderman.

Le Chat Potté c’est en fait Puss in boots – Origins.
Pourquoi est il condamné à errer ? Comment à-t-il mis au point le coup des yeux de la mignonitude absolue ? Quelle était sa vie avant de croiser la route de la Shrek team ?

Ceci est mon histoire. Qui je suis ? Je suis Spider...euh non...Batm,...non attends. Ah oui ! Je suis le chat Potté !

Notre félin au guacamole a lui aussi ses fêlures, ses traumatismes, un conflit inachevé avec un arch-ennemy.
La clôture du film sur la cavalcade de Potté dans le soleil couchant avec sa voix off rappelle tellement la fin de Batman begins qu’on ne peut que saluer cette foule de clins d’œil  à d’autres films…tout comme l’était Shrek en son temps.

Avec tout ça que voulez vous…j’ai posé mon M16 de critique amer, et je me suis fait une raison. Le Chat potté, c’est un chat-cré bon film d’animation (vous voyez bien que je suis hilarant !) et ça m’a bien fait rigoler.
Et la forte probabilité de sa nomination aux oscars dans la catégorie meilleur film d’animation en est la preuve (même si le décevantCars 2  (voir notre article) est aussi dans la catégorie ).

Professeur Wicked

Le Chat Potté de Chris Miller, avec Antonio Banderas, Salma Hayek , Zach Galifianakis
Date de sortie : le 30 Novembre 2011

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le Chat Potté – Puss in Boots Origins »

  1. Marrant, je l’ai vu récemment et sincèrement je n’ai pas trop accroché… ma puce non plus d’ailleurs. Elle je pense qu’elle était trop petite mais moi, je ne sais pas. Pas assez de fun je pense. L’histoire ma foi rien à en dire de particulier, on s’attend à la fin dès la rencontre avec les différents personnages.
    Bref je n’ai vraiment pas été séduite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s