L’Attaque de la Moussaka géante – 1999 – Sauvons la graisse de la crise !

Burp…pardon… je suis vraiment désolé… je ne sais pas si je tiendrais assez longtemps pour vous conter ce qui m’est arrivé récemment, alors que nous étions en recherche d’un nouvel Ovni du jeudi.
Tandis que nous quittions la constellation des Ticks, un champ électromagnétique de béchamel nous a attiré malgré nous vers l’astéroïde nommé Moussakos Nimportekus , tel  le rayon du Star Destroyer de l’Empereur Palpatine !
Rien ne bougeait à la surface, et ce n’est que quand je posais mon pied avec prudence  sur la surface gratinée molle de l’astéroïde que je compris mon malheur !
J’étais en présence du film grec le plus bizarre et gerbant de tous les temps ! Misère !

Synopsis

Gora, une extraterrestre, est télétransportée sur Terre  à l’endroit exact où se trouve une portion de moussaka abandonnée ce qui engendrera une créature monstrueuse et mortelle !
En effet, la part de nourriture se transforme alors en monstre géant qui envahit les rues d’Athènes, tuant au hasard dans les rues.

Mais qu’est ce que…quoi ?! Je, enfin, c’est … Hein ?!
Si ce pitch hautement surréaliste ne vous a pas fait recracher votre verre de jus d’orange par le nez, bravo, vous avez passé la première phase éliminatoire de Jeux Olympiques (Grèce oblige), du n’importe quoi.


Moi personnellement j’ai encore les yeux qui saignent, et j’ai déjà oublié de quoi je venais vous parler…
 Ah oui merci Demis !
Alors donc voilà un type, Panos H. Koutras, qui a un boulot régulier dans la publicité et qui se réveille en sueur une nuit de 1995, en hurlant « NOOON ! Pas la Moussaka ! »
Il faut dire qu’il en a trop mangé avant de se coucher pendant qu’il regardait Le Blob.
Son cerveau malade a fait le reste et pendant les 4 années suivantes il s’évertuera à donner vie à ce cauchemar sordide.

Un film GREC !
Cependant un doute me saisit…est-il vraiment Grec ce type ? Non parce qu’à en juger par les clichés sur les grecs qui peuplent le film, on peut se demander si le cinéaste à déjà mis les pieds en Grèce avant le tournage. A moins que ce ne soit un clandestin qui essaye de se faire passer pour plus grecs que les grecs eux-mêmes ! Ouuuh conspiration ?!

On a d’ailleurs retrouvé l’ enregistrement de la discussion autour du scénario (oui je dis bien LA discussion, il n’y en a eu qu’une) :
Panos : » J’aimerais faire un film avec un monstre qui attaque une ville, chef !  Mais je veux que ça fasse très grec hein, il faut défendre notre cinéma national ! Alors il attaquerait Athènes le truc ok ? !
Producteur : Mouais pourquoi pas…quel genre de monstre tu vois ?
Panos : ben un truc qui représente bien la Grèce…j’avais pensé à une Moussaka !
Producteur : c’est gonflé ça, je prends ! Et les personnages alors ?
Panos: Grecs je vous dis, chef ! Tous des PD !
Producteur : Euh attends là, il n’y aura  pas de personnages féminins alors ?
Panos : Ben si…des travestis, ou des transexuels, mais t’inquiétes hein ils ont des seins !
Producteur: De la moussaka, des homos ET des travs…t’as pas peur que ça fasse trop grec au bout d’un moment ? Il manque plus que tu nous montres le Parthénon et ce sera l’apothéose !
Panos: ah tu…euh . Ça te dérangerait vraiment, le Parthénon ?…c’est à dire que, moi j’aurais bien aimé, enfin,. Tu vois...C’est grec quand même…
Producteur : Bon, bon, allez, arrête de chouiner, je t’enverrai un chèque, tu fais ce que tu veux je veux pas le savoir !  Mais pitié fous moi le camp ! …et colle moi des vraies gonzesses dedans quand même hein !… Taré va ! »

Ainsi livré à lui même, avec un réel problème de personnages féminins, le Panos se met au travail, et accouche d’idées brillantes.
Un film de monstres, ça a des scientifiques dedans, c’est marqué dans le cahier des charges. Mais le coup de génie c’est que ses scientifiques à lui seront gays. Pour être sûr que le message passe bien, ils auront des blouses roses ! Et même ils s’embrasseront dans le labo !

Des scientifiques gays en blouses roses, une soucoupe volante, le parthénon...On frise le plan parfait !

Panos avait envisagé un temps une scène de sodomie à l’aide d’une amphore corinthienne, mais les acteurs lui ont dit que ça faisait un peu trop homo même si c’était très grec.
Vous l’aurez compris ce n’est pas sur ces scientifiques là qu’il faudra compter pour avoir une explication sur ce qui se passe vraiment en ville. Ne vous inquiétez pas, il y a dans Athènes un autre scientifique autrement plus sérieux qui a bossé, et qui sera à même d’analyser le problème avec efficacité !

merci Professeur, j'y vois déjà plus clair

Cela dit, il a raison le professeur ça dépasse l’entendement !

Imaginez donc vous ! Votre femme vous fait une tartiflette, mais vous n’avez pas faim… ça arrive. Pour ne pas la vexer quand elle retrouvera votre part dans la poubelle, vous partez dans un no man’s land à la rencontre d’un chien errant pour lui donner non ? Normal !

Bon et bien c’est ce qui arrive au fils du premier ministre du pays un soir d’été.
Manque de bol c’est pile le moment et le lieu qu’une extraterrestre a choisit pour aller se dégourdir les jambes sur Terre (on ne saura pas pourquoi, mais en tout cas ça aura bien foutu la merde son envie de promenade). Cette idiote se retrouve donc télétransportée DANS la part de moussaka, et effet secondaire indésirable, celle-ci devient géante (d’où le titre…).

Quelle conne cette Gora l'exploratrice !

Mais non lecteur tu ne rêves pas ! C’est bien une femme une vraie !
Contraint et forcé, Panos a cédé et a mis des femmes dans son film. Par contre hors de question que ce soit des Grecques ! En Grèce il n’y a que Gays, trans et travs, donc les femmes ce sera les extra terrestres, il ne reste que ces rôles de libre ! Et pis c’est tout !

A gauche une grecque, à droite les aliens…il est malin ce Panos, il brouille les pistes !

Mais on rigole, on rigole n’empêche elle est très dangereuse cette Moussaka de l’espace ! Rien ne peux l’empêcher de parcourir des centaines de kilomètres en une nuit ni même freiner sa progression vers le centre d’Athènes ! C’est assez étrange d’ailleurs de voir la distance qu’elle parcourt en si peu de temps alors qu’elle avance très lentement. Mais quel est son secret ?!

C’était donc ça !

Ne minimisons pas la qualité des effets spéciaux. Je veux dire quand même, pour arriver à rendre à l’écran le massacre d’une population par un morceau de plat gratiné, il en faut de l’ingéniosité. Grace à l’aide de son beau-frère Nikos Moussakaliagas, superviseur des effets spéciaux appliqués aux plats cuisinés, Patos arrive à nous glacer le sang rien qu’à la vision de son monstre. Il en a conscience, et aime à jouer avec nos nerfs en faisant surgir la créature de nulle part ! Et c’est flippant !

Une Moussaka géante s’est glissée dans ces images, sauras tu les retrouver ?

Oui je sais c’est terrifiant et vous comme moi, on partirait en courant. Les grecs aussi ils cavalent, il ne font que ça d’ailleurs les pauvres bougres ! Sans raison, et dans tout les sens, on se demande pourquoi ces idiots sont sortis alors que les journaux télévisés et la radio disent de ne pas aller dehors. Mais rien n’y fait, ils sortent, et ils courent. Ce sera en vain, le titan de bœuf et de béchamel n’en finira pas de les tuer ! Quoi ? Comment un gros truc mou peut tuer ?

C’était donc ça !

Alors oui, comme moi vous êtes surpris. Vous pensiez que les brûlures ça s’arrêtait au 3éme degré. Figurez-vous que j’ai vérifié pour vous et voilà ce que dit la définition :
4éme Degré : La brûlure est si profonde qu’elle atteint les structures sous-cutanées, telles que les os et les muscles. La peau est carbonisée et présente un aspect cartonné.
QUOI ?! Mais …alors tu nous mens Panos ! Non parce que à moins qu’il y ai foutage de gueule ça c’est pas du 4éme degré que je sache !

En même temps on leur a dit de ne pas sortir de chez eux…Maintenant ils sont tout tachés ! euh pardon, « calcinés jusqu’aux os. »

Non mais vraiment ! Je commençais à avoir la trouille et là paf ! Une incohérence scientifique, dans ce film qui jusque-là était d’une exactitude scientifique parfaite, je suis déçu !
On a qu’à tirer dessus me direz-vous ! Ben voyons, non mais vous vous croyez vraiment plus malin que les autres ! Elle aspire les balles cette affreuse bête ! Mais oui !
Prenez le premier ministre par exemple, ben il en est mort d’avoir essayé figurez-vous ! regardez plutôt !

Ah vous voyez bien que c’est flippant !

Vous savez quoi, moi j’aurais été lui je serais resté peinard à l’intérieur, comme nos potes les scientifiques homos. Eux ils ont tout compris. Ils restent dans leur observatoire, et ils passent le temps en jouant au jeu des termes techniques les plus savants mais qui ne veulent rien dire en fait.

Là, ils ont fait deux équipes et ça refléchit dur !

Tout rentrera dans l’ordre, le temps que ces idiotes d’extraterrestres reviennent et que la moussaka regagne la mer, telle une tortue nouvelle née. Et cette idiote de Gora regagnera son vaisseau non sans embarquer avec elle la mère du pauvre gosse qui a perdu son père de premier ministre.

Nouvellement orphelin, sans verser une larme, il part hilare à bord d’une voiture conduite par un scientifique gay, un trav et une journaliste nymphomane. L’avenir leur sourit. Ils partent sur la route de la vie…
Et moi je suis pris d’un doute soudain. Et si je venais de voir un pamphlet sur la place des enfants au sein de la société grecque ?

Un enfant dont le pére meurt tué par un monstre fait de bœuf, béchamel et aubergine, dont la mère choisit de partir vivre dans l’espace… cette scéne me reviens alors en tête

Et sa mère de faire la sourde oreille…

Mais oui c’est évident à présent ! Panos H. Koutras est le Spielberg Grec.
Fin observateur de la cellule familiale de son pays à travers une histoire qui plonge ses protagonistes dans une aventures hors norme, en plus d’être l’auteur de l’ellipse ciné narrative la plus courte du monde !

C’est pris de cet étrange doute, les pieds collants de béchamel que je remonte à bord du canapé, non sans avoir pris soin d’avoir fait un petit tupperware de Moussaka pour mon fidèle captain Mc Aaron…
Je ne lui raconterai pas tout ça, ce sera mon fardeau, ma honte, mon secret à jamais.
Mais j’ai mal…


L’attaque de la moussaka géante
, de Panos H. Koutras
Disponible en blu ray et DVD

Professeur Wicked

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s