Le trône de Fer – De feu et de glace

« Boromiiir ! Noooooon ! ».
Pardon…Chaque fois que je regarde La communauté de l’anneau, je suis révolté par la mort de cet homme d’honneur qui périt sous les flèches orques. C’est vrai quoi, c’est trop pas juste ! Le pauvre !

les 4 premiers tomes de la saga, qui quand elle sera achevée en comportera 7

Voilà dix ans déjà , Sean Bean prêtait ses traits au représentant du Gondor qui mourut avec honneur pour sauver des nabots qui ne pensent qu’à fumer, manger et boire…Désolé, je ne m’en remet pas. Et je sais que je ne suis pas le seul !
Partagez donc ma joie, Ô vous compagnons de peine ! Sean est de retour en force et de nouveau tout en armure, glaives et autre banquets, dans l’adaptation de la saga littéraire de Dark Fantasy à succès : A song of Ice and Fire (Un chant de glace et de feu) de George R.R.Martin.


Synopsis :
Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l’équilibre des saisons. Dans un pays où l’été peut durer plusieurs années et l’hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes.
La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d’au-delà du Mur protecteur, n’a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous.
Après un été de dix années, un hiver rigoureux s’abat sur le Royaume avec la promesse d’un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s’emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.


Un brin de Fantasy :

Derrière ce terme obscur de Dark fantasy se cache un concept très précis.
C’est en fait une branche de ce qu’on appelle la Fantasy, c’est-à-dire un monde mythique, souvent moyenâgeux, où peuvent se côtoyer barbares à épées géantes en pagnes (Conan le Barbare), licornes et elfes facétieux (Legend), ou trolls, orques, dragons et maintes créatures imaginaires en tout genre (Le seigneur des Anneaux).

Majoritairement né de la littérature européenne, on peut en distinguer de nombreuses branches dont les principales sont :

Dark Crystal, un film tatoué encré dans nos mémoires.

– La fantasy mythique, particulièrement proche des mythes et des contes, qui constitue l’essentiel de la production de films de fantasy (adaptations de contes anciens et de romans de fantasy mythique). On pense bien sûr à Dark Crystal, mais aussi à Legend, L’histoire sans fin, Labyrinth, ou plus récemment Stardust. L’heroïc fantasy, elle, se concentre sur des héros solitaires qui deviendront à travers un parcours initiatique des héros.On pense bien sûr à Conan le Barbare, mais aussi : Kalidor et bien sûr Le seigneur des Anneaux.

– L’heroic fantasy, elle, se concentre sur des personnages solitaires accédant au rang de héros à travers leur parcours initiatique :Conan le Barbare mais aussi : Kalidor  et bien sûr Le seigneur des Anneaux de Peter Jackson

– La light fantasy, pour sa part est une parodie de ces univers mythiques et a recours à l’absurde. Le meilleur d’entre eux reste Princesse bride (Rob Reiner, 1987) ou encore Erik le Viking (1989, de Terry Jones).

Enfin, et c’est dans cette catégorie que se range Le trône de Fer, la Dark fantasy, à l’univers sombre et pessimiste. On peut citer parmi ses plus illustres représentant H.P Lovecraft, auteur d’œuvre littéraire cauchemardesques, ou au Labyrinthe de Pan de Guillermo Del Toro (2006).
La Dark Fantasy sera souvent peuplée de non morts, fantômes et autres créatures sanguinaires. Bref de quoi rendre la vie plutôt difficile aux protagonistes.

Le jeu des 7 familles:

Les protagonistes justement, parlons-en, car on est avec Le trône de fer devant une véritable saga multi-familiale.
L’intrigue se passe essentiellement sur le continent de Westeros, dans le royaume des Sept Couronnes, un pays dirigé par plusieurs grandes maisons (ou familles) dont une possède le pouvoir royal exercée par le roi Robert Baratheon, qui a renversé la dynastie des Targaryen quinze ans auparavant.
Il propose à Eddard Stark (Sean Bean), son ami et souverain de la maison Stark, le poste de Main du roi (sorte de premier ministre).
Stark
accepte à contrecœur l’offre du roi et quitte ses terres glacées du nord pour gagner la capitale, Port-Réal, où il se heurte à l’inimitié de la reine, Cersei Lannister, et aux intrigues de différents conseillers. Au centre de ces intrigues il découvrira le mystère de la mort de Jon Arryn, l’ancienne main du roi qu’il remplace. Une mort pas si naturelle que ça.

Meet the Families… Lannister, Targaryen, Drogo , et Stark

Dans le même temps, le fils bâtard d’Eddard Stark, Jon Snow, rejoint la Garde de Nuit (équivalent de la légion étrangére), un ordre dont la fonction est de veiller sur la frontière nord du royaume, protégée par un immense mur, au-delà de laquelle vivent des peuples sauvages, appelées les Autres que l’on suppose légendaires mais qui semblent se manifester pour la première fois des temps immémoriaux. Jon Snow intègre une expédition chargée d’enquêter au-delà du mur sur les disparitions de plusieurs membres de la Garde de Nuit.

Pendant ce temps-là, sur le continent, les deux derniers survivants de la maison Targaryen, (Viserys et sa jeune sœur Daenerys), tentent de restaurer la grandeur passée de leur maison. Viserys arrange le mariage de sa sœur avec Drogo, chef d’une puissante horde de cavaliers nomades, afin de reconquérir les Sept Couronnes. En cadeau de mariage elle reçoit des œufs fossilisés de Dragons, une espèce désormais éteinte.

Chacune de ces Maisons nous fera découvrir une palette très riches de personnages et de motivations, loin de tout manichéisme simpliste. Et c’est aussi cela qui fait, outre le climat oppressant déjà évoqué, la force du Trône de Fer : La richesse des personnages.
S’appuyant sur le premier pavé de George R.R.Martin, les scénaristes ont pu donner une rare épaisseur à chaque personnage qu’ils peuvent installer sur leur 10 heures d’intrigues de cette première saison.

Le dernier qui à joué aux charades avec Kahl Drogo a donné sa langue au chat…

On retiendra tout particulièrement Kahl Drogo (Jason Momoa), le Conan de l’histoire, Guerrier mangeur de cœurs, tout en impassibilité et plastique herculéenne, à qui il ne faut pas trop chauffer les oreilles, et qui si l’on en croit les dires pourrait concurrencer son cheval …Disons que c’est un très grand guerrier… à tous les niveaux.

Mais au fond ils s’aiment…

Il serait aussi pêcher de ne pas mentionner Viserys Targaryen, au caractère si « cocasse », et sa sœur, Daenerys, Valkyrie en devenir. Les échanges fraternels de ces deux-là font plaisir à voir.
Morceaux choisis :
Viserys à sa soeur :” Je laisserai toute sa tribu te baiser, tous les 40 000, et même leur chevaux, si cela fait de moi un roi »
Daenerys à son frère (après qu’il l’ai giflé) : « la prochaine fois que tu lèves la main sur moi, seras la dernière fois ou tu aura des mains ».
Ça doit être sympa les repas de noël chez eux.

Un jeu d’acteur irréprochable pour un personnage jubilatoire

Les Lannister ne sont pas en reste non plus, avec la sœur, épouse du roi des 7 royaumes, qui en fait couche avec son propre frère et vise à tuer son saoulot de mari
N’oublions pas le plus rusé des Lannister, Tyrion le nain, qui à sut compenser sa taille par un sens très développé de la manipulation. La prestation de l’acteur Peter Dinklage lui aura valu pour ce rôle le Grammy Award 2011 du meilleur second rôle dans une série.


Un univers passionnant :

Toutes ces familles et ces intrigues, même si l’on si perd un peu au début pour peu que, comme moi, on ait du mal avec les noms, permettent de tisser lentement un enchevêtrement d’histoires captivantes.

Pour se repérer on peut aussi imprimer ça

Intrigues, au sens premier du terme, est bien le terme qu’il convient d’employer ici. Bien plus que dans Le Seigneur des anneaux ou Conan le barbare, ce n’est pas l’action physique qui primera pour vaincre, mais comme l’indique le titre, les jeux de manipulations mis en place pour accéder au dit trône. Dans ce monde-là les plus honnêtes sont ceux qui ont le plus de soucis à se faire.

Tout ceci pourrait n’être que jeux de dupes un peu rébarbatifs avec des personnages fourbes au possible, mais le climat de Dark Fantasy qui y règne au contraire donne au tout une atmosphère envoûtante.
Une atmosphère qui tient autant aux sublimes décors (paysages bleus glace, déserts arides, cités portuaires).qu’aux étranges créatures surnaturelles au yeux bleus pâles qui reviennent d’entre les morts.
Il suffit de voir ces cadavres ambulants hanter des bois enneigés inquiétants dans le premier épisodes pour comprendre l’ambitieux pari artistique de cette série HBO. Comme pour Boardwalk Empire, ou la première saison de The Walking Dead, on est ici au cinéma, et non plus à la télé.
Cette séquence qui va lorgner très fort du côté de la dernière bataille du cavalier sans tête dans le Sleepy Hollow de Burton, est la preuve de la réussite esthétique de cette série. Et Puisque l’on croit aux personnages, et que l’univers est visuellement sublime, l’immersion est immédiate, et vous voilà accroc.

Crie pas Christopher, on a retrouvé ta fille !

Étant une chaîne câblée , les créatifs peuvent s’autoriser une plus grandes liberté de ton. Un langage cru, des (nombreuses) scènes de sexes très explicites (chacun y trouve son compte ne vous en faites pas), et un climat sombre, tout ceci concourant à créer un univers d’autant plus crédible.
On vous le garanti après avoir mis les pieds en Westeros vous ne voudrez plus en partir.

Et les autres livres ?

la saison 2 sera l’adaptation de « A Clash of Kings »

La saga littéraire A song of ice and fire comportera quand elle sera achevée sept Tomes dont Le trône de Fer est l’adaptation du premier. Si la série garde le cap nous sommes donc bon pour 6 autres saisons, et c’est tant mieux !
Le début de la saison 2 est pour avril, et vu le cliffhanger de la fin de saison 1 et les teasers de la 2, je vous dis même pas comment on est comme des oufs sur le canapé !

Voici le teaser de la saison 2 :

David Benioff et D.B. Weiss, les créateurs de la série, s’interrogent déjà sur l’adaptation du troisième tome, l’énorme A Storm of Swords. Cela pourrait donner lieu à une saison 3 plus longue, ou alors à une adaptation qui s’étalerait sur deux saisons. L’inconnue étant de trouver le bon moment pour achever la saison 3.

Nous conclurons sur le générique de la série, qui reprend les enjeux géo-stratégiques de l’intrigue : des rouages métaphoriques, une carte, un vrai bijou de générique.

Le Trône de Fer ,Créé par David Benioff, D.B. Weiss
Avec :Sean Bean, Peter Dinklage, Nikolaj Coster-Waldau, Michelle Fairley, Lena Headey 
Déjà disponible en DVD et le 07 Mars en Blu-ray

Pr.Wicked

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le trône de Fer – De feu et de glace »

  1. Il y avait bien longtemps que je n’avais pas été littéralement addict par une série, à vrai dire depuis 2006 avec « ROME »! Tout se dévore: les personnages tout en épaisseur que j’ai adoré adorer ( en particulier Arya Stark, Daenerys et Tyrion dont je pressens qu’ils nous étonneront dans les saisons suivantes) ou même détester ( les deux terreurs incestueuses Lannister ou encore « Littlefinger » le fourbe), l’ambiance parfois surnaturelle et la tension née de ce sentiment qu’il se trame au delà du Mur quelque chose de sourd et de dangereux, et enfin le générique, parfait tant musicalement qu’esthétiquement, que je n’ai jamais pu me résoudre à écourter. Il m’a été bien difficile de distiller lentement les épisodes pour ne pas finir cette première saison trop vite, tout comme il m’est à présent éprouvant de patienter jusqu’à l’arrivée de la seconde! Un grand merci à HBO qui nous livre une fois de plus une série qui, comme Sex and the City, Rome ou encore True Blood, investit la liste de mes séries fétiches.

  2. juste énorme comme série !!!
    j’ai tellement accroché que j’attaque la saga en bouquin (fuck je veux pas attendre avant de connaitre la suite !)
    vivement le 1er avril pour la suite !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s