Sur la piste du Marsupilami – Parlons peu, Palombien !

L’ Industrie du cinéma comique français à tendance à nous laisser perplexe.
On peut y dénoter en effet une constante sur les 15 dernières années : les acteurs viennent tous du one man show, ou de la télé.

le cinéma comique français en promo, comme chaque mois

Allons même plus loin, c’est un système qui fonctionne en vase clos : les humoristes (télé ou scène) deviennent de bon clients sur les plateaux télé (chez Arthur, Ruquier, et Denisot) puis deviennent star dans des films « drôles » au cinéma produits par les mêmes chaînes ( Canal + et France télévision ) et qui reviennent en promo pour le film sur les mêmes plateaux télés pour la sortie du film et 6 mois plus tard pour la sortie du DVD…
Des exemples ? Elie Semoun, Gad Elmaleh, Franck Dubosc, Michaël Youn, Kad et Olivier, Fred et Omar, Eric et Ramzy, Florence Foresti, et on arrête là ça file le tournis.

Ça ne nous ferait trop rien si les résultats n’étaient pas si constamment  beauf, prévisible, ou simplement pas drôles. On vous met au défi de regarder jusqu’à la fin Iznogoud, Les Daltons, l’élève Ducobu, Safari, ou encore Coco pour ne citer qu’eux.

Il y a une, et une seule exception dans cette sinistre troupe qui trouve grâce à nos yeux : Alain Chabat.
Lui aussi vient du comique télé et s’est mis au cinéma, mais différence de taille : il faisait partie des Nuls. Et quand on écrit un film comme La cité de la peur, cultissime s’il en est, c’est qu’on a du talent comique.
Auteur de comédies barrées à tendances surnaturelles (Didier, Mission Cléopâtre), son amour pour la BD nous le ramène dans une adaptation d’une autre BD culte: Le Marsupilami. Mission Cléopâtre étant devenu presque aussi culte que La cité de la peur, ce n’est pas peu dire qu’on avait hâte de découvrir le nouveau délire de Chabat.

Voici donc l’histoire de Dan Geraldo (Alain Chabat), reporter en quête de scoop afin de sauver sa place à la télé. Arrivé en Palombie, il rencontre Pablito (Jamel Debbouze) son guide local, qui doit le mener à un chef d’une tribu ancienne, les Payas, pour une interview exclusive.  Souci pour Dan Geraldo, Pablito n’est qu’un escroc qui n’a aucune idée d’où trouver un chef paya, mais compte bien escroquer tout de même le journaliste. Jusqu’à ce que les vrais Payas se pointent…

Si on devait définir le style Chabat ce serait : un divertissement grand public, accessible aux plus jeunes, ponctué de clins d’œil et de références réservées aux adultes, le tout baigné dans un joyeux grand n’importe quoi dans l’esprit des nuls.  C’était déjà la potion magique de Mission Cléopâtre, et aujourd’hui la clé de la réussite de Sur la piste du Marsupilami.

Il y en aura ici donc pour tout le monde.  Les fans des Nuls se bidonneront devant un documentaire débile sur la Palombie parlé par Chantal Lauby , une prophétie entre « l’histoire du tissu » dans La cité de la peur et les séquences animées loufoques de Burger Quizz, une fausse pub, un roquet en rut et on en passe.
Côté familial Chabat est fidèle à l’esprit de Franquin et malgré la présence d’une armée et d’un dictateur fou, pas d’arme à feu mais des carottes (si,si) cachant un message écologique assez bien vu.

Si on devait trouver un seul bémol se serait le cabotinage excessif de Fred Testot qui semble se croire dans son SAV en en faisant des caisses avec une voix suraigüe (ce qui nous ramène au problème évoqué en début d’article avec nos fameux comiques télés qui squattent les grands écrans).

Lambert Wilson est sur le point de faire diversion, et croyez nous...vous allez vous en souvenir !

Mais ceci est amplement compensé par une myriade de seconds rôles succulents comme Patrick Timsit en chef militaire teigneux, The great Kahli (oui oui celui du catch américain !) au potentiel comique insoupçonné, et surtout, mais alors surtout Lambert Wilson. Dans une scène déjà culte qui risque de lui coller au train un bon moment, il est absolument formidable et drolissime.

Sur le piste du Marsupilami, Chabat, comme il l’avait fait avec Mission Cléopâtre récidive et nous livre encore une vrai comédie familiale drôle et touchante à la fois, avec en plus un bonus de taille : le Marsupilami lui-même absolument craquant ! Comme quoi on peut venir de la télé et faire des films vraiment drôles… il suffit de s’appeler Chabat.

Sur la piste du Marsupilami, un film de Alain Chabat, avec Alain Chabat, jamel Debbouze, Géraldine Nakache, patrick Timsit, Fred Testot.
Actuellement au cinéma.

Pr Wicked

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s