Marilyn, 50 ans déjà. Le point sur les sorties vidéos.

Norma jeane Baker nous a quittés il y a tout justes 50 ans, le 05 août 1962. A l’occasion de ce triste anniversaire, la Fox sort ce 01 août un coffret blu ray avec 7 films de miss Monroe dont 5 édités pour la première fois en HD. L’occasion pour nous, de revenir sur les sorties vidéos qui couvrent l’événement.

Petite mise en bouche avec « Marilyn Monroe & Billy Wilder » :
Après tout, tout le monde ne connait pas forcement la vie de Marilyn ou sa carrière, et un documentaire de 2h sur le sujet peut être décourageant. A ceux-ci on conseille un survol de 30 minutes de la carrière de la belle qui revient sur sa vie, sa carrière et sa disparition. Construit à la manière de destin croisés, il y est abordé ses deux collaborations avec le génial Billy Wilder. Deux films qui feront entrer dans l’histoire de la comédie le cinéaste et Marilyn: 7 ans de réflexion (1955) et Certains l’aiment chaud ( 1959).

S’appuyant sur des photos d’époques et de nombreuses bandes annonces ce court documentaire n’a pas la prétention d’aller en profondeur dans la carrière de la belle blonde et du génie de la comédie, mais met en évidence leur relation privilégiée quand on sait que Monroe était détesté des autres réalisateurs. A voir pour se mettre dans le bain, ce documentaire est disponible en V.O.D ici sur myskreen.com.

Coffret Éternelle Marilyn :

Parmi les sept films, cinq n’ont encore jamais été édités en Blu-ray. Il s’agit de
Comment épouser un millionnaire (Jean Negulesco)
Les Hommes préfèrent les blondes (Howard Hawks)
Sept ans de réflexion (Billy Wilder)
La Joyeuse Parade (Walter Lang)
Rivière sans retour (Otto Preminger)
Le coffret intégrera également :
–  Les Désaxés (John Huston)
Certains l’aiment chaud (Billy Wilder)

C’est marrant mais sur les sept films il y en a 6 qu’on vous indiquait comme étant ses incontournables il y a quelques mois. Pour en savoir plus sur chacun des films contenus dans ce coffret, n’hésitez pas à cliquer sur ledit article.

La joyeuse parade

Un seuil film moyen dans la liste : La Joyeuse Parade, tourné en 1958, où Marilyn ne fit aucun effort de jeu, ce qui se voit à l’image. Le film reçut de bien mauvaises critiques qui soulignaient ce point, mais il faut savoir que si elle avait accepté ce film c’était uniquement car la Fox l’y obligea contractuellement si elle voulait jouer dans Certains l’aime chaud, l’année suivante. Une manière de forcer la star à jouer dans un film moyen pour en doper le succès.
Mais en dehors de celui-ci si vous êtes vierge de tout disque HD de la belle, ce coffret vous permettra de vous les offrir tous d’un coup ! Yipeee !

My week with Marylin- Sortie Dvd/Blu ray

Toujours pas rassasiés ? No Problémo les amis, pour découvrir la Marilyn côté coulisses,   My week with Marilyn arrive en DVD/Blu ray ce 04 août. Le film porte sur le problème de la star à faire coexister son image de femme fatale avec sa vrai personnalité, bien plus réservée et moins glamour.
Tiré des livres de Colin Clark « The Prince, the Showgirl and Me » et « Une semaine avec Marilyn », il y relate la semaine magique qu’il a passée, seul, avec la star, lorsqu’ il n’était qu’assistant sur le tournage.

Entre Biopic et plongée dans l’histoire du cinéma., le film ne traite pas uniquement de Marilyn elle même, perdue entre ses doutes et ses cachets pour dormir. Il nous plonge aussi  dans l’industrie du cinéma des années 50. Et à travers cette histoire vraie, on nous montre l’influence souvent néfaste de ce monde de paillettes sur les individus et leurs proches.
Avec une Michelle Williams incroyable, un Kenneth Branagh toujours impeccable, My week with Marilyn remplit parfaitement sa mission : nous plonger dans le quotidien de Marilyn Monroe, quand elle redevient elle même, Norma Jeane Baker.

On vous en avait parlé en détail à sa sortie cinéma ici.

Ce 5 Août, Norma jeane aurait eu 86 ans… Au lieu de ça elle nous a laissé une carrière fulgurante, inégale mais invariablement marqué de son aura et de sa fraicheur faite pour le grand écran. Comme le disait Billy Wilder : « Ils ont essayé de fabriquer d’autres Marilyn, mais ils n’ont jamais réussis ».

Pr Wicked

Dans la même Galaxie
Marilyn Monroe, ses meilleurs films
One week with Marylin

Publicités

Cloud Atlas – La tête dans les nuages

Soyons clairs, on ne s’est pas encore remis de la bande annonce incroyablement folle de 5min30 de Cloud Atlas, prochain film des Wachowski (trilogie Matrix, Speed racer) en collaboration avec Tom Tykwer(réalisateur de Cours Lola, cours et Le parfum). Un tel concentré d’expérience humaine, d’émotion et un tel sens de la démesure et de l’ambition narrative cela faisait longtemps qu’on n’ avait pas vu ça ! On vous la remet ici, rendez vous dans 5min 30 d’extase.

Voila… pas mal hein ?
Pour comprendre la folie du projet et son ambition, il faut savoir que Cloud Atlas est au départ un roman de David Mitchell au sujet aussi original que difficile à résumer et donc à adapter. Il narre les péripéties de 6 personnages différents: un homme de loi parti sur les mers au 18ème siècle , une journaliste enquêtant sur une centrale nucléaire suspecte dans les années 70, un clone esclave voulant s’affranchir dans un futur proche. Tous ont en commun une mystérieuse tâche de peau. Le livre enchaine les histoires sur des modes tout aussi différents (journal de bord, retranscription d’interrogatoire, roman épistolaire, etc.). Et bien tendu à chaque époque et style narratif correspond une ambiance différente: thriller,  roman d’anticipation,roman comique,etc.

Présentez ça à n’importe quel studio ou réalisateur, et ils font dans leur culotte devant la montagne de travail qui se dresse devant eux pour adapter ce concept génial mais pharaonique. C’est sûr c’est plus facile de faire Saw 72, Rec5, un reboot de Spider man et un remake de Total Recall.
Oui mais les on parle des Wachowski, et niveau ambition narrative et visuelle, ils ont « légèrement » changer la donne avec Matrix en 1999 (même si le 2 et le 3, bon…) . Quand à leur capacité d’offrir des images absolument hallucinantes, le mal aimé Speed Racer est là pour témoigner qu’ils maitrisent mieux que personne le sujet. Associé au réalisateur Allemand Tom Tykwer qui avec Cours Lola, cours, nous avez déjà offert un film à histoires multiples de qualité, il n’a pas du se sentir trop dépaysé, face à cette histoire de réincarnation multiples.

Speed racer. Claque visuelle, même si le film n’est pas parfait

Qui sommes nous, qui étions nous, qui serons nous ? Nos erreurs restent elles les mêmes, nos amours sont ils joués d’avance ? En mêlant des questions si existentielles à une mise en images des plus folle, appuyé par un casting plus que dément (Hanks, Berry, Grant, Weaving, etc.) Cloud Atlas est juste LE film le plus attendu de cette fin d’année. comme vous êtes gentils, on vous met ici la galerie de photos du film, histoire de nourrir d’avantage votre impatience !

Comble de l’injustice, alors que le film sera projeté en septembre au festival du film de Toronto, et sortira en septembre  dans la plupart des pays, la France n’a, à ce jour aucune date de sortie ! Raaaaaah !!!

Cloud Atlas, un film adapté et réalisé par : Andy Wachowski, Lana Wachowski avecHalle Berry, Hugh Grant, Tom Hanks,Hugo Weaving, Ben Wishaw
Sortie prochainement

The dark knight rises – Imparfait mais magnifique adieu

Christopher Nolan est un réalisateur audacieux. Après avoir repris une franchise laissée moribonde par le pathétique Joël Schumacher, il parvint à appliquer un traitement sombre et réaliste à Batman, qui s’avéra payant, en nous montrant sa naissance dans le très bon Batman begins. Un ton sublimé dans sa suite, le somptueux The Dark knight, peuplé de criminels schizophrènes magnifiques dans une Gotham livrée au chaos. Même pas peur, le Nolan, il nous remet ça, alors que le 2nd opus semble insurpassable. Un nouveau méchant toujours réaliste, un Bruce Wayne sur le déclin… The Dark Knight rises brille par son axe narratif très intéressant, mais endort avec une exposition qui n’en finit pas.

Lire la suite