Iron Sky – Les nazis de l’espace !

Ah ça faisait un moment qu’on navet pas fait un petit tour du côté des nanars (navet, nanar, hilarant, en effet) ! Prenez donc garde car après les Surfs Nazis, voilà que débarquent sur terre leur cousins : les Nazis de l’espace ! Mais méfiance. Iron Sky n’est pas un vrai nanar. C’est une comédie impertinente, complétement politiquement incorrecte, servie par des effets spéciaux bluffant. Une série B en Rolls pour un film hilarant entre Mars Attacks et Starship Troopers

Synopsis : 2018. L’Amérique s’apprête à voter, et l’actuelle présidente des États Unis, remue ciel et terre pour se faire ré- élire. Pour cela elle décide d’envoyer un noir sur la lune comme symbole de sa campagne. Mais l’espace est bien mystérieux, et ce que vont découvrir les astronautes va changer le monde : Les nazis sont basés sur la lune depuis 1945 et préparent une invasion pour instaurer le IVéme reich !

Qu’est ce qui définit un nanar ? Depuis les débuts de l’ovni du jeudi, on a remarqué trois constantes :
Premièrement, on l’a dit une idée de départ improbable, ensuite un jeu d’acteurs lamentable, et enfin des effets visuels risibles . Or Iron Sky lui n’a que son postulat de départ qui répond à cette sacro-sainte trinité. On doit bien avouer qu’on a été un peu déçu de ne pas pouvoir se bidonner devant des effets spéciaux bien pourris, et des acteurs tout bidons. Enfin déçu 2 minutes parce qu’après on s’est bien bidonné.
Ce qui fait d’Iron Sky bien plus qu’une quelconque série B c’est l’ambition avec lequel est traité le projet. Loin de bâcler le boulot, on nous livre ici des effets spéciaux dignes d’une superproduction Hollywoodienne, ce qui a pour effet imparable de rendre crédible cinématographiquement cette histoire, si barrée soit elle. Car au cinéma une seule règle prévaut : arriver à faire croire à ce qui se passe. A partir de là, c’est dans la poche.

La base nazi…il fallait oser ! Enorme

Et niveau crédibilité non seulement les effets spéciaux sont magnifiques, mais en plus les acteurs jouent tous leurs rôles avec une formidable conviction. Du clone de Sarah Palin, arrogante et démago à souhait, jusqu’au savant fou nazi hilarant en passant par le spationaute noir pas plus déconcerté que ça de se retrouver face à des nazis sur la lune, Iron Sky se démarque du pur nanar donc aussi grâce à sa galerie de personnages convaincants.

Des Zeppelins spatiaux de métal…oui c’est n’importe quoi mais c’est tellement bien fait !!

Le réalisateur, lui non plus ne se démonte pas et aborde son film avec la même ambition narrative que s’il s’agissait d’un film de guerre classique. Plans d’ensemble, gros plans sur des pieds qui sortent d’une voiture, plongée sur la population, Iron sky est mis en scène avec le même soin et la même démesure qu’Independance day, le côté barré en plus.

« Les nazis de l’espaaaaace ! » réplique déjà culte

Fort de cette solide base, le film peut alors se permettre des loufoqueries inouïes, comme le noir transformé en Aryen par un sérum Nazi, sans que cela soit pathétique mais au contraire très drôle. La limite entre série B et nanar est bien ténue, mais Iron Sky jamais ne bascule dans le ridicule.

Non ce n’est pas le cousin de Michael jackson, c’est un noir Nazifié par sérum ! Malédiction !!

Outre l’ambition décrite, et les moyens mis en œuvre, c’est aussi le propos profondément anti américain et satirique qui distingue le film d’un quelconque délire débile. Cousin éloigné de Starship troopers , pour son parallèle entre empire américain actuel et 3éme reich, aussi irrévérencieux que Mars Attacks dans sa ridiculisation de l’armée et du gouvernement, Iron Sky (coproduction australienne et allemande) n’a pas froid aux yeux. La présidente en place n’est jamais désignée par son nom, mais sa ressemblance avec Sarah Palin est plus qu’intentionnelle et flagrante.

Le 4éme reich ne serait il pas déjà là ? Ouch l’Amérique

Quand on lui reproche d’avoir armée ses vaisseaux contrairement à sa promesse, l’entendre s’énerver « Bien sûr qu’on n’a pas tenu parole ! On est les Etats unis ! On est comme ça ! », rappelle fortement certaines armes de destructions massives et des décisions de L’ONU méprisées.

Iron Sky avec son pitch de nazi en orbite partait donc de très loin. Mais une réalisation nickel, des acteurs convaincants et un propos jouissivement satirique sur l’Amérique, font passer de cet ovni une série B hilarante et ambitieuse. De quoi passer un excellent moment bien délirant, ce qui ne se refuse pas ! Pas de date de sortie, mais existant déjà en blu ray aux Etats Unis, une sortie directe en vidéo n’est pas impossible sous peu. On vous tiendra au courant

Iron Sky un film de Timo Vuorensola Avec Julia Dietze, Christopher Kirby.

Pr Wicked

Dans la même Galaxie
Surf nazis must die
  Jésus chasseur de vampire
L’attaque du requin à deux têtes

Publicités

2 réflexions au sujet de « Iron Sky – Les nazis de l’espace ! »

  1. Maiiis… Maiiis. Mais non. C’est pas vrai du tout! Ce film est une merde enfin!! ça saute aux yeux nan?? Je sais pas.. J’avoue que je suis un peu perdu jee.. Je ne sais plus..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s