Sharktopus – mi requin, mi pieuvre, 100% nanar ultime !

Chers passagers du canapé intergalactique, bonjour. Vous le savez les nanars de l’espace c’est notre pêché mignon. On en a palpé de la créature foireuse, on en maté de la série Z, mais rien…Non, rien ne nous avait préparé à ce que nous découvrîmes en posant le pied sur l’astéroïde de la créature mi pieuvre mi requin. Produit par le pape du cinéma bis Roger Corman, « Sharktopus » c’est de l’or en barre ! Aussi stupide et surjoué que drôle et insurpassable. On y a laissé des neurones, mais on va essayer de vous raconter ça.

Synopsis : La société Blue Water, dirigée par Nathan Sands, crée pour l’US Navy une arme de guerre terrible : un hybride de requin et de pieuvre, le sharktopus (alias S-11). Au cours d’une démonstration à Santa Monica, le sharktopus s’échappe et commence à dévorer les vacanciers sur la plage avant de parvenir à Puerto Vallarta,.Blue Water ré-embauche Andy Flynn, play-boy aux prétentions salariales démesurées, pour capturer le sharktopus. Pendant ce temps, la journaliste Stacy Everheart mène l’enquête pour la télévision.


Mike Mac Lean. Retenez ce nom ! Voilà l’homme qui possède le plus gros stock de stupéfiants à Hollywood. Il serait inoffensif s’il n’avait pas aussi un ordinateur pour écrire ses scénarios
. Ainsi sous l’empire de délires paranoïdes régressifs, Mac Lean atteint une capacité inouïe à ouvrir les portes de la perception de la série Z pour en extirper des idées que seul un enfant saoul pourrait avoir. Le bougre n’officie pas seul sur ce coup. Pour Sharktopus autour de lui (et de sa drogue sans doute) il a réuni le pape du Bis Roger Corman et sa belle-sœur Gene Corman, ainsi que le réalisateur Declan O’ Brien.

Oooh Roger…Mais pourquoi ?!

Ensemble, nos lascars se disent que bon, puisque chez Asylum ils ont fait Megashark VS Giant octopus il faut grimper un cran au-dessus et mixer les deux bêtes. Gene Corman valide, tandis que papy Corman, 85 ans au compteur, roupille dans un coin (son nom suffira à cautionner le film et à le financer c’est certain !). Dans un demi sommeille, il a signé le chèque et même accepté de faire un caméo. C’est triste pour lui, mais eux comme ça ils peuvent se targuer de l’avoir à l’image !

Quitte à se faire entuber par deux jeunes cons, autant mater du boule pendant son caméo inutile, sans texte.

Mais attention le nom de Corman ne permet pas tout ! Non ! Hors de question par exemple de tomber dans la facilité ! Par exemple ici l’armée est une vile institution toujours prête à financer des savants fous et a commandé un monstre, une arme. AH vous voyez que c’est nouveau ! Et encore on vous dit une arme… Une hérésie de la nature oui ! Mais pas de panique les scientifiques ont tout prévus (pensez donc !) ils lui ont mis une télécommande cérébrale au bestiau (si,si,…une télécommande à joystick même). Évidemment le problème avec les scientifiques qu’embauchent l’armée c’est qu’ils sont souvent neuneus, et ne pensent pas à l’éventualité que leur « télécommande » (rires) puisse leur péter dans les mains.

3 minutes de film, et déjà un éclat de rire…Avec le requin pieuvre à serre tête télécommandé, on va se régaler !

Et alors là c’est le drame mes enfants ! Le sharktopus, il fait rien qu’à manger des gens et à les empaler (mais oui !) avec ses tentacules pointues comme des lances (soupirs) ! Évidemment il faut réagir ! Mais c’est une sacré cochonnerie ce bestiau ! Déjà un requin pieuvre géant c’est dur à appréhender mais un qui a la peau qui résiste aux balles ! Quelle panade ! Une immondice pareille même Pepito, le cameraman de Mexico, il n’a jamais vu ça !

Nom d’oune Burrito, yé crois biéne qué yé vou oune requino poulpitos !!

Heureusement a ses trousse a été lancé Andy Flynn, l’homme de la situation aux pectoraux d’aciers, aux tablettes de chocolat saillantes, et au jeu d’acteur…euh… Vous comprendrez mieux quand vous l’aurez vu avec un sombrero dans une piscine…c’est… intéressant.! Et en plus de jouer super bien le mec blasé au début du film, quand il prend conscience que la bête est très cruelle, il s’énerve avec talent…c’est-à-dire comme ça:

RAAAAAAAAH ! J’SUIS ENERVEEEE ! (voilà…)

Oui car Sharktopus peux compter sur un casting évidemment de premier ordre. Si nous fûmes subjugués par la musculature de Flynn, les moues du cameraman, et le scénario en béton, notre souffle fut littéralement coupé par les moments où les seconds rôles se font occire par superbidule. On sent comme un réel hommage aux films muets où le réalisateur gesticulait derrière la camera pour indiquer à l’acteur comment paniquer devant le monstres.

« Wooowooowooo au secooouuurs ! « 

Comme de bien entendu , après le tournage, il faut peaufiner les effets spéciaux, et vu que Roger Corman a pour référence les standard de 1954, il ne s’est sans doute pas rendu compte qu’on se foutait un peu de sa gueule. Le pauvre ! Profiter de la mauvaise vue d’un vieux, quelle honte ! Remarquez qu’il y a un avantage à cela, on se bidonne à peu prés chaque fois que la bête apparaît. C’est à dire très souvent ! Et ne boudons pas notre plaisir, autant de barres de rire dans un nanar, c’est assez priceless.

Terreur, le requin-pieuvre pare balle attaque ! Qui a rigolé ? Ah c’est pas très gentil hein !

Peu d’ovnis nous ont fait littéralement exploser de rire. On est généralement au bord du sourire, mais la consternation l’emporte sur l’amusement. Sharktopus lui, outre le fait d’être écrit, réalisé par des personnes qu’il est préoccupant de savoir en liberté, peut au moins se targuer d’être parmi ce qui se fait de mieux en matière de n’importe quoi fendard. Nous redécollons de l’exploration de cet ovni avec quelques neurones en moins, mais avec la conviction que si vous êtes entre amis vous tenez là un champion pour vos soirées « mort de rire ».

Sharktopus, un film de Declan O’Brien. Avec Eric Roberts, Ralph Garman.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Sharktopus – mi requin, mi pieuvre, 100% nanar ultime ! »

  1. ‘tain, mais le pire, c’est que je reconnais les plages de Dinocroc vs Supergator quoi !
    je suis sûr qu’ils les ont tourné dans la foulée, en se disant que… mais non… personne verrait rien 😀

    En tout cas, je voulais me calmer un peu avec les corman, mais je vais faire un effort pour toi 😀

  2. « des idées que seul un enfant saoul pourrait avoir » uh uh uh ! J’ai hâte de voir cette merveille 😉
    Fan fan fan de Corman ! Un dont on e parle pas assez de lui est « Machine un Kelly », je l’adore !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s