Attack of the 50 foot Cheerleader – Tit(s)anesque !

Vous commencez à le savoir ce qu’on préfère dans notre parcours de la galaxie Nanardus maximus, c’est ce côté fauché et pathétique des productions, et leurs histoires sorties de cerveaux dont la seule excuse serait d’avoir été manipulé par des martiens. Absolument atomisés par Sharktopus, nous nous sommes dit qu’il était de notre devoir d’explorer le nouveau film écrit par l’auteur de ce bijou, à savoir : Mike MacLean. Ce dernier toujours produit par Roger Corman s’attaque au remake de l’attaque de la femme de 50 pieds. Et croyez le ou non, mais c’est fendard…VOLONTAIREMENT !

Synopsis : Cassie Stratford , aspirante aux pom pom girls du lycée se voit refuser leur entrée. Pour ne pas decevoir sa mère ex gloire des pompom girls, elle s’injecte un sérum d’embellissement et de développement musculaire sur lequel elle travaille en master de biochimie. Le sérum à malheureusement un effet secondaire. Cassie et ses nouveaux beaux lolos vont grandir, grandir… grandiiiir !



Mais que se passe-t-il sur cet ovni ? Pas de monstres ? Pas de Dinopoulpe ?
Pourtant on a bien l’ingrédient indispensable sans lequel un bon nanar n’est pas concevable, à savoir l’expérience scientifique foireuse aux effets secondaires surprenants ! Mais que s’est-il passé alors ? On suspecte une prise de conscience du scénariste Mike MacLean. Genre réveillé en sueur dans son lit : « Mon Dieu, mes scénarios son débiles ! Eh mais attends une minute ! Si j’en faisais des comédies du coup ! Les gens rient de Sharktopus non ? Je dois avoir un talent comique caché ! » Et là Bingo ! Ils arrivent , pour Attack of the 50 foot cheerleader, à avoir Treat Williams (Hair, Il était une fois en Amérique) , Ted Raimi (frère de Sam, et présent dans les 3 Spiderman), et même MONSIEUR John Landis ! (Les blues brothers, Un fauteuil pour deux). Entendons nous bien on ne crie pas au génie non plus mais pour une fois que le rire est intentionnel et que le casting en fait des caisses pour s’amuser, ça mérite d’être souligné !

Le méchant scientifique (Treat Williams ) exige la capture de la géante auprès du gentil scientifique (Ted Raimi). Du sur-jeu comme on aime !

Attack of the 50 foot Cheerleader c’est donc très rigolo et surtout c’est le film typique qui part d’un titre autour duquel on brode . Ne vous attendez donc a rien d’autre que du délire pour le délire. Premier ingrédient : qui dit pom pom girl dit fantasmes d’ados boutonneux , et donc plein de roploplos ! Mais alors tout pleins hein ! Vous ne vous questionnerez plus devant le short qui grandit bizarrement en même temps que Hulk. Là pas de mystère : A poil la géante ! A poil les cheerleaders ! A poil tout le monde en fait ! On subodore que ce film est financé par un groupuscule de naturiste intégristes en fait.

Après le match, la pom pom girl elle prend sa douche… au ralenti avec de la mousse. Normal. Sacré Roger Corman !

Et pour une fois on ne peut même pas se moquer des effets spéciaux. Une géante il suffit d’un fond vert pour que ça marche ! Par contre la taille de notre Cassie donne lieu à peu prés à tout les délires imaginables par cette bande de gamins déchainés. Par exemple ?  Se faire les ongles au rouleau à peinture ? Check ! Se retrouver attachée sur le terrain façon Gulliver , re-check ! Prendre son bain dans le bassin olympique encore check ! Et Top of the pops, la chouchounette géante qui fait écho… méga check d’anthologie !

Yodelé hihou (hihou-hihou-hihou) Quand Treat Williams fait une écho- graphie, on frise le génie !! Et les crampes au ventre

Mais alors me direz-vous, bande de petits curieux à l’esprit vif comme un Derrick sous acide, une fois qu’elle est géante la Cassie que se passe-t-il ? Hmm?  Et bien outre ce salaud de Treat Williams qui veux en faire une attraction (ben oui…il est comme ça Treat, le fric, le fric, le fric !), Cassie a face à elle sa pire ennemi, la chef des Pom pom girl… Une biatch mes amis…  La fille  a d’ailleurs un léger problème mentale puisqu’elle ne sait s’exprimer que par des « RAAAAAH ! » façon Garce en chef. D’ailleurs c’est marqué sur elle.

Biatch styyyyyyyle ! RAAAAAAH ! (évidemment tout le monde en sous tif…il faisait chaud)

Donc cette rivale en chef se retrouve inopinément avec des seringues du même sérum foireux planté dans les lolos (oui, oui, encore). Donc double dose ! Oh putain ! Nous dites pas qu’il va y avoir de la Head Bitch super géante ! Si ? Rooooooh, mais jusqu’où s’arrêteront-ils pas ?! Et puis vestimentairement parlant Cassie elle a déjà tout squatté en méga fringues ! Elle va pas se retrouver seins nus l’autre quand même ! Si ?

Ah ben oui… Cat fight géant, les tétés à l’air au milieu d’un terrain de foot ! Corman le guedin il envoie du rêve !

Et l’équipe ne s’arrête pas là ! Au bestiaire des bestioles géantes, il ne font pas que réssuciter la femme de 50 mètres, il nous remette sur le tapis tarantula ! une goutte de sérum touche une araignée, et pouf une araignée géante…Ah on me fait signe cependant que Cassie va la défoncer avec un panneau « Stop »…

Panneau Stop 1- Tarantula 0 (Cassie tu es bien court vêtue mon enfant)

Attack of the 50 foot Cheerleader, est donc un ovni hors norme. Pas vraiment série Z ni complétement comédie poilante. Un film écrit à partir d’un titre, où une bande de potes tous connus viennent se marrer, et où on nous colle un tétons toutes les 10 minutes. Plus comédie stupides que serie Z pathétique, on rit pas mal, mais soyons franc, pas autant que devant Sharktopus… Mais ça c’est parce qu’on adore se moquer. On est vilain…très vilain ! pour la peine John Landis va nous punir…

Ah on ne vous avait pas dit qu’il a un bandeau de pirate , Au temps pour nous…

Attack of the 50 foot Cheerleader un film de Kevin O’Neill. Avec Sean Young, Treat Williams, Ted Raimi.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Attack of the 50 foot Cheerleader – Tit(s)anesque ! »

  1. Ping : Film – Attack of the 50 foot Cheerleader | Cineloutres : des loutres au cinéma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s