Les Dédicanapés de Noël – Une semaine toute à vous

72838689dj-gifLe Canapé Intergalactique va fêter son premier Noël avec plus de 300 fans à son bord. Parce que l’équipage ne serait rien sans vous et que ce canap’ c’est le vôtre, on a décidé de vous faire passer une semaine de Noël inédite.

Du Lundi 24 décembre au Vendredi 28 décembre, plutôt que de vous faire une semaine spéciale Noël, c’est vous qui allez faire la programmation de votre cinésite préféré ! Pour cela rien de plus simple :
Commentez cet article en nous disant quel est pour vous LE film (qu’il soit de Noël ou non) sans lequel vous ne concevez pas de passer cette période des fêtes, et pourquoi.
– Vous pouvez même nous donner le film préféré de votre chéri(e) ou de vos enfants en nous glissant son (leurs) nom(s).

Vous verrez on sera aux petits soins avec vous

Vous verrez on sera aux petits soins avec vous

Le Pr Wicked se fera alors un plaisir de glisser une dédicace à cette personne ou à vous même dans l’article qu’il consacrera à ce film.
Attention la semaine n’a que 5 jours, alors à vos claviers ! Les dédicaces les plus drôles, attendrissantes, jolies, bref, les plus « Noël » seront celles qui auront le plus de poids dans la balance intergalactique pour faire notre choix des 5 dédicanapés de Noël !

ET JOYEUSES FÊTES A TOUUUS ! HOHOHOHOOOO !

Publicités

17 réflexions au sujet de « Les Dédicanapés de Noël – Une semaine toute à vous »

  1. Citer le titre du film auquel je pense ne rimerait à rien, parce que.. bah j’ai pas envie.
    J’avais 10 ans quand je suis allé le voir pour la première fois au cinoche, le jour de sa sortie française, le 20 octobre 1993, séance de 13h45. Et je pense pouvoir affirmer qu’à 14h40 environ, j’ai subi le plus haut pic de jubilation-excitation de toute ma carrière de bouffeur de longs métrages en tous genres lorsque la caméra filma des ondes dans un gobelet et qu’un des personnages du film, un enfant du nom de Tim dit à sa soeur : « T’as senti ? »… Poum… de nouveaux, des ondes à la surface de l’eau du gobelet. Poum. La nuit, la pluie, les phares timidement allumés des deux voitures présentes et moi complètement hypnotisé et agrippé à mon fauteuil parce que je savais que cette fois ci ça y était, on allait le voir, la star du film allait faire son entrée, un tyrannosaurus rex vivant. Ça ne pouvait être autre chose qu’un T-Rex vivant. Un rêve réel. Rêve pour moi, cauchemar pour les personnages du film, l’alchimie rendant le tout que plus captivant (le mot est ridiculement faible).
    Ce film représente pas forcément pour moi LE film de noël à proprement parler, mais est tout simplement le meilleur film du monde, ayant été la réalisation de tous mes rêves de gosse. Aujourd’hui, rien a changé. La scène du brachiosaure accompagné du thème éternel de John Williams me fait chialer de bonheur et d’émotion comme une grosse lopette. La scène de Rex bouffant la chèvre et Gennaro sur les chiottes puis foutant son gros bordel me prend au bide d’exultation tant elle reste parfaite, perdurant dans le temps d’une manière improbable, mise en scène de façon virtuose, et gardant ce doux parfum de rêve réel qu’elle traîne depuis 1993. Ian est génial, Alan est parfait et Ellie excellente. La scène des raptors dans la cuisine et le grand final m’enlève, me captive, m’absorbe totalement, me mettant devant la famille de dinosaures la plus passionnante à mes yeux, rendus vicieux par leur sourire cruel gravé sur leur face comme la balafre de la cruauté jouissive du plaisir de la chasse. Là, je tape ces mots sans trop réfléchir et sur mon mur de droite trône l’affiche ciné du film, réelle affiche de cinéma datant de sa sortie et achetée près du ciné où j’ai vu ce film 7 fois, le squelette de tyrannosaure noir sur fond rouge cerclé de jaune. Il est fort à parier qu’elle est l’affiche sous laquelle je suis passé le 20 octobre 1993 quand je suis entré dans la salle obscure pour éprouver des émotions cinématographiques à jamais inégalées et me faire conter certains rêves éternels.
    Noël ou pas, je dirais que c’est une occasion parfaite pour clamer ma passion pour ce film qui a non seulement marqué l’Histoire du ciné à jamais mais surtout marqué la vie d’un tas de gosses (et moins gosses) d’une bonne grosse emprunte de tyrannosaure.
    « Il l’a fait… Il y est arrivé ce vieux dégénéré ! »

  2. Excellente idée que cette proposition à l’occasion des fêtes.
    Il y a 2 jours alors que je surfais dans la diabolique boutique virtuelle qu’est Amazon, je suis tombé sur une sortie récente en blu-ray de ce qui est pour moi un de mes indispensable de Noël.
    Sitôt la commande validée (je suis faible), je me suis dit :
     » quel kiff cela serait d’une critique de ce film sur le blog du canap´  »
    Et la, que vois-je ?
    Le canap´ me propose de critiquer MON film de Noël !
    Je suis donc fier de vous proposer…… TATATATATAAA
    LA COURSE AU JOUET

    alors ok, oui c’est un nanard, oui ça ne vole pas bien haut.
    Mais alors qu’est ce que c’est bon !!
    Ce film me remémore un max de souvenirs, rien que l’idée de le voir à nouveau en cette période si propice, la neige tombant sur ma fenêtre, un chocolat chaud à la main, ça me file direct la banane.
    J’espère initier ma fille a ce rite quasi religieux en ces périodes de fêtes.

    Alors oui, ça me ferait trèèèès plaisir que vous critiquiez ce film.
    Et si vous ne le faites pas pour moi, faites le pour l’esprit de Noël !!!

    😉

  3. Je voudrais parler d un homme qui fut un acteur exceptionnellement attachant.Pourquoi lui et pas un autre ,tout simplement parce qu il a été pour moi une référence alors que je ne le savais pas étant petite, mais maintenant que j ai pris quelques années…je ne suis plus ignorante à ce sujet.C est un homme dont la démarche est toute particulière et si distinctive,qu il est le seul à l avoir utilisé,c est une marque indélébile et qui lui va si bien…une petite canne comme accessoire et quel accessoire ! une moustache et un chapeau melon.Je n oublie pas son sourire,un sourire franc,plein de malice…une vraie gourmandise qui jamais s épuisa.J ai choisi le film: »les lumières de la ville »car c est le premier qui m a marqué étant petite et avec lequel j ai grandi et beaucoup ri :).Aujourd hui,c est un autre regard qui se pose sur celui-ci,plus profond,plus sensible.
    Ce film est un joli mélange avec lequel on se laisse facilement piéger par une larme de joie tellement le rire est présent…je pense à la scène de la boxe qui est + qu excellente en la matière,et par une larme de tendresse pour cette jolie scène de la fleur qui tombe et qu il ramasse pour elle alors qu il ne savait pas qu elle était aveugle…là je fonds…l émotion est sublime,inexplicable tellement c est beau !
    La fin est un délice quand elle reconnait celui qui a été près d elle quand elle était non voyante.
    il était là cet homme si bon,si touchant…rempli d amour.
    Ce n est pas un film de Noel,mais Chaplin m accompagne en cette période magique et un grand YOUPIE !!! à chaque fois.
    Je voulais et je tenais à rendre hommage à notre Charlie…car devant lui,j ai les yeux de mon enfance qui reviennent aussitot, une réelle tendresse.
    Il y a des films qui marquent votre esprit à jamais tant vous les aimez,ils restent intemporels…
    Pr Wicked…tu me fais parler,une vraie pipelette,je le sais,mais Merci de pouvoir m en donner l occasion chaque jour,dès que je le peux…un régal pour moi 🙂

  4. pour moi LE film de noël par excellence c’est Sisi… mais la série entière, dans l’ordre que propose TF1, j’ai pas de préférence. L’année dernière ils l’ont zapé … j’ai pas contente.

  5. Noël et ça cohorte de films plus ou moins réussis, mais pour la plupart là n’est pas le but car on est tous différents à cette époque de l’année. On est plus dans le travaillé cinématographique mais simplement dans l’envie de vivre l’esprit festif de partage de Noël. Et quand j’avais 8 ans ( et ce n’est toujours pas démenti depuis) j’ai craqué sur Maman j’ai raté l’avion… Oui, on ramasse sa mâchoire et on range les coussins que vous vous apprêtiez à me lancer, quoi qu’il arrive le petit Macaullay Culkin, son imagination et ses inventions me font fondre toujours autant…De vrais confiseries de Noël à déguster avec un chocolat chaud, sous un bon plaid… Des biz au canap’

  6. Un ticket pour deux parce qu’il neige, qu’ils sont attachants et mélancoliques que ce n’est ni blanc ni noir, mais gris, que c’est superbement écrit, très sous estimé et parce que John Candy et John Hughes me manquent d’une force putain, parce que ce film est une pépite et que les pépites font du bien quand on les déballe le jour de Noël! Joyeux Noël Pr Wicked

  7. Pour moi ça sera L’histoire sans fin !!!!!!
    J’ai adoré ce film et je trouve que c’est un bon divertissement familial ! idéal pour les fetes !!

    biz le canap

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s