Un ticket pour deux – Ce charmant boulet

planes-trains-automobiles-originalAprès plusieurs comédie adolescentes à succés au début des années 80 (dont le culte « la folle journée de Ferris Bueller), John Hugues avec Un ticket pour deux s’attaque là au film « adulte ». Ce film axé sur le retour de deux hommes chez eux pour Thanksgiving est aussi l’occasion pour lui de tenir un propos plus subtil sur la nature humaine. Comme le dit notre ami Fred qui nous a demandé cette dédicace : « parce que ce film est une pépite et que les pépites font du bien quand on les déballe le jour de Noël! » Joyeux Noël Fred ! Aujourd’hui c’est ta Kasdédi !

un_ticket_pour_deux,1Synopsis : Le seul désir de Neal Page, c’est de rentrer à temps chez lui pour fêter Thanksgiving. Mais son avion étant annulé pour cause de mauvais temps, il doit se rabattre sur d’autres moyens de transport. Ce qui ne serait pas un problème en soi, s’il ne devait également s’accomoder de la compagnie de Del Griffith, un vendeur ambulant bavard qui ne veut plus le lâcher…

Un ticket pour deux n’inspire pas forcement d’emblée confiance. Avec ses faux airs de téléfilms familiaux, une musique 80’s au synthé Bontempi qui picote les oreilles modernes , et donc un emballage visiblement kitschissime, plus d’un spectateur serait tenté de dire « non merci ». Ce serait sans compter sur le réalisateur John Hugues et les acteurs (Steve Martin et John Candy). Aaaah John ! Le flic génial des Blues brothers… Ils apportent à cette base très classique et archi vue du tandem mal assorti ( le cynique stressé et le balourd neuneu ) une dimension touchante qui n’est pas sans rappeler celle du Dîner de cons .Tout réside dans la finesse du propos et la qualité d’interprétation.

Le VRP en rideau de douche le plus agaçant du monde.

Le VRP en rideau de douche le plus agaçant du monde.

Ainsi loin d’être un simple vaudeville ou une succession de gags, ce roadmovie plein d’embrouilles et de manque de bol est en fait un film qui sait alterner entre situation burlesque et moments touchants sans jamais tomber dans la niaiserie et le bon sentiment. Rien n’est jamais ni blanc ni noir. On comprend volontiers Steve Martin de vouloir étouffer Candy avec ses chaussettes sales et son slip qu’il étale dans la salle de bain, mais on ne peut s’empêcher de compatir pour ce brave John Candy si authentique (un peu trop quand même !). Cet homme est une plaie mais a le cœur sur la main.

"Pourquoi me tenez vous la main ?" "Et vous pour quoi m'embrassez vous l'oreille ?"...

« Pourquoi me tenez vous la main ? » « Et vous pourquoi m’embrassez vous l’oreille ? »…

Ce qui reste comme sentiment après avoir vu le film est donc un étrange mélange entre amusement et mélancolie. La colère dantesque de Martin à l’aéroport qui arrose de « fuck » la pauvre hôtesse après qu’il se soit mis a trépigner de rage sur un parking est par exemple un moment exquis de burlesque à l’efficacité comique redoutable. Tout comme la scène où Candy comprend qu’il est plus un boulet qu’autre chose pour son partenaire de voyage, et que l’émotion dame le pion à la gaudriole. Quand au final plein de tendresse il nous fera revoir le film sous un autre œil bien plus mélancolique.

FUUUUUUUUCK !!!!!!

FUUUUUUUUCK !!!!!!

Un ticket pour deux est donc une trés sympathique comédie à découvrir, malheureusement souvent occulté à cause des monuments de la filmographie de Hughes. Une aventure humaine drôle et touchante, qui manifeste une volonté d’un certain retour aux sources, à la simplicité. Certains trouveront ça peut être un peu simple , mais le mariage entre comédie et drame est très subtile, c’est ce qui fait la force de Hughes.

Un ticket pour deux un film de John Hughes Avec 
Steve Martin,
John Candy, Laila Robins

Pr wicked

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s